Tirecul la Gravière avec vous

La vie de notre domaine

Les 2006 enfin en bouteilles ! Des vins riches, soyeux et complexes. Pour toute réservation avant le 31 août, un tarif préférentiel vous sera accordé. Bon de réservation ICI

17 septembre 2009

Les brouillards matinaux sont de retour. La pourriture aussi

028__2_

Il y a une bonne semaine, le brouillard est revenu. Les derniers dataient du printemps dernier. Comme beaucoup le savent, ils sont l'une des conditions sine qua non pour le développement du botrytis. C'est en effet eux qui apportent l'humidité suffisante pour que la champignon se développe.

014__2_

L'autre condition, c'est qu'il se lève en fin de matinée et qu'un beau soleil sèche un peu tout ça, parce que sinon, l'horrible pourriture grise prend le dessus.

026__2_

Il ne reste plus qu'à souhaiter que ce cycle vertueux continue ainsi durant deux mois, et nous aurons une année exceptionnelle ;-)

024__2_

Toutefois, le botrytis n'a pas attendu mercredi pour apparaître. Le ver de la grappe l'a aidé un peu, en perçant des grains ici et là.  Pas de rang indemne, et ça ne va que s'accentuer dans les prochaines semaines.

007

Il y a aussi cette année pas mal de passerillage : le grain se déshydrate sans que le botrytis y soit pour quelque chose. Si cela peut être satisfaisant en Jurançon où le petit manseng est naturellement acide, il est préférable dans notre région d'avoir des raisins botrytisés, car l'action du "champignon magique"  permet un meilleur équilibre (il consomme plus les sucres que les acides des raisins).

muscadelle_31

Posté par Tirecul à 07:00 - A la vigne - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire