Tirecul la Gravière avec vous

La vie de notre domaine

Les 2006 enfin en bouteilles ! Des vins riches, soyeux et complexes. Pour toute réservation avant le 31 août, un tarif préférentiel vous sera accordé. Bon de réservation ICI

03 juin 2009

Sisyphe devait être vigneron...

Nous avions ébourgeonné et épampré en priorité les vignes de la parcelle de jeunes sémillons, car elles ont encore la fougue de la jeunesse. Et c'est peu de le dire. Il fallut plusieurs jours pour en venir à bout. Quand ce fut fait, nous pouvions nous dire que c'était une bonne chose de faite. Et puis, alors qu'une bonne partie du domaine a subit le même traitement, nous passons voir la première parcelle...

P5282592

Malheur : ça repousse de partout, du pied à la tête ! On a l'impression de n'avoir rien fait :-( Bon, on se dit que ce serait nettement pire si on avait vraiment rien fait, mais tout de même, ils n'ont pas pitié de nous, ces pieds de vigne ! Y a pas : il va falloir faire un deuxième passage. En même temps, certains rameaux commencent à dépasser nos hauteurs humaines. Il va donc falloir aussi relever les fils qui les soutiennent car ils risquent de s'affaisser à tout moment.

C'est donc un peu la panique, car il y a tellement de choses urgentes à faire.  Il faut donc gérer par priorité, sachant que nous n'aurons certainement pas le temps de tout faire comme nous le voudrions.

D'autant qu'il faut s'occuper des invitations pour les "off"  de  Vinexpo, accueillir les clients de passage (comme un groupe de 17 personnes dimanche dernier), préparer les commandes en cours, chercher de nouveaux clients... Beaucoup de tâches à accomplir, donc, mais dans des domaines très variés. Si bien qu'il est difficile de se lasser. Et c'est bien comme ça :-)

Posté par Tirecul à 07:00 - A la vigne - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire