Tirecul la Gravière avec vous

La vie de notre domaine

Les 2006 enfin en bouteilles ! Des vins riches, soyeux et complexes. Pour toute réservation avant le 31 août, un tarif préférentiel vous sera accordé. Bon de réservation ICI

18 décembre 2008

Les accords culinaires avec nos vins (2) : les liquoreux

Gamme_blanc_table015

Photo Gunther Vicente

Nous avons abordé précédemment les accords possibles avec nos vins secs. Passons maintenant aux liquoreux. C'est un exercice plus difficile, car beaucoup d'habitudes ont été prises en la matière : le Monbazillac, c'est forcément avec du foie gras, ou en dessert. Eh bien non : il y a d'autres possibilités que nous allons évoquer maintenant...

Pins_2005_raccourci

La cuvée les Pins est la plus légère de nos cuvées. Avec pour avantage de se boire facilement tout le long du repas. En apéritif - avec par exemple du jambon cru, ou des toasts au roquefort - avec un foie gras mi-cuit d'oie, un poulet rôti, des ris de veau, ou encore des tagliatelles de saumon à la mandarine. Bien sûr avec des fromages persillés, mais aussi des cabecous affinés. Pour les desserts, il vaut mieux en choisir des peu sucrés afin d'éviter la saturation. Donc plutôt à base de fruits -fraises, ananas, mangue, abricot - et le moins transformés possibles (une salade de fruit, une tarte...). Des croquets au fruits secs iront très bien également.

Etiquettte_Ch_teau_2004En ce qui concerne le château Tirecul la Gravière, il faudrait varier les conseils en fonction des millésimes. Pour le 2000 et le 2004, par exemple, les accords précédents peuvent s'appliquer, en rehaussant un peu les saveurs des plats pour tenir tête au vin. Pour le 2003, plus riche, une cuisine plus épicée est recommandée. Un tajine aux abricots, par exemple, ou des crevettes thaï. Ou plus hexagonal, une tourte au maroilles ou un beau plateau de fromages bleus (Roquefort, Bleu de Gex, Fourme d'Ambert).

Etiquette_Madame_2003Il y a deux façons de  profiter de Madame ;o) Soit l'on joue la confrontation, et l'on peut servir les plats évoqués dans le paragraphe précédent. Soit l'on joue la fusion, et l'on se contente de boire ce vin pour lui-même, en l'accompagnant juste de quelques fruits frais (fraise, mangue...). ou aussi comme un digestif (à la manière dont les britanniques dégustent le Porto). Si vous découvrez ce vin, la deuxième solution nous apparaît plus appropriée  afin de l'apprécier au mieux.

Ce ne sont que quelques suggestions. Après, tout est possible, en fonction des goûts de chacun. Si, pendant les fêtes, vous faites des accords étonnants avec l'un de nos vins, n'hésitez pas à nous l'écrire. Nous le ferons partager.

Posté par Tirecul à 07:00 - En cuisine - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire